Carie : une nouvelle revue littéraire en ligne

Par Gessica Franco Carlevero.

Une nouvelle revue littéraire a vu le jour : elle s’appelle CARIE.

Lorsqu’un de ses fondateurs, Davide Genta, m’en a informée, je me suis enthousiasmée. C’est peut-être parce que mon roman Metà guaro metà grappa devait s’intituler Denti Guasti (Dents abîmées).

redazione bassa

Mais c’est surtout grâce à sa genèse.
CARIE est née dans une clinique dentaire à Vinovo, dans le Piémont, au cours d’une opération de soin dentaire. À ce moment, parce qu’ils en avaient assez des magazines habituels dans les salles d’attente, Ilaria et Davide ont décidé d’en créer un. D’autres « cariés » se sont joints à eux, passionnés par la lecture, l’écriture et l’illustration, et ainsi une rédaction a vu le jour.

Cette revue vise à offrir de bonnes lectures bien illustrées, ainsi qu’un espace pour que les auteurs (des écrivains et des illustrateurs) puissent s’entraîner et émerger.

Pour cette raison, l’espace est ouvert à chacun : aux auteurs (écrivains et illustrateurs) confirmés aussi bien que débutants, sans limite — quelle qu’elle soit — de style ou d’argument.

Et la qualité, pour l’instant, est très élevée.

Voici les premiers numéros de la revue, à lire gratuitement en ligne.

 

(Traduction de Marta Somazzi.)

 

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :