Silenzi messaggeri, de Stefania Meneghella

Où est-il le silence ? Où se réfugie-t-il quand le monde commence à sentir approcher la terreur, ignorant bientôt les nostalgies et les pensées ? 

silenzi messaggeri 1 - la Bibliothèque italienneJamie et Schlomo ne se sont jamais réellement rencontrés : aucun contact, aucun mot prononcé. Seul le silence. Un silence où ils ont trouvé leur dimension, leur espace pour être bravement eux-mêmes, pour oublier ou ignorer pendant quelques instants la voix insistante qui les ramène à la dure réalité.

Schlomo joue du violon et ses notes, emportées par le vent, arrivent aux poumons de Jamie, qui les transforme en mots écrits.

Ils sont reliés par une correspondance des sentiments, et la connaissance que dans cet univers l’autre existe, et c’est suffisant.

En dehors de cette dimension, le monde peut être cruel, comme les personnes qui sont capables de détruire l’innocence d’une fille. Mais le monde peut aussi être tendre, comme le visage de ceux qui, dans le plus difficile des moments, tendent leur main et tracent la route vers un avenir meilleur.

Nous devons simplement la suivre pour faire revenir le silence dans notre âme.

MENEGHELLA, Stefania, Silenzi Messaggeri, Albatros, 168 P.

silenzi messaggeri - la bibliothèque italienne

CONTENU PROMOTIONNEL

Enregistrer

1 Trackback / Pingback

  1. Segnalazione di “Silenzi Messaggeri” sul sito web francese “La biblioteque Italiénne” – STEFANIA MENEGHELLA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :