Concours : L’Oiseau Vert de Carlo Gozzi

Une fable mordante et féerique

L'oiseau Vert, Gozzi, Laurent Pelly-La Bibliothèque italienne

Le concours :

Participez et gagnez 5 places pour deux personnes le 17 Mai 2018 à 20h30 au Théâtre de la Porte Saint-Martin à Paris 10e.

Comment cela fonctionne :

Vous : vous mettez j’aime à la page de La Bibliothèque Italienne et à celle du Théâtre , vous répondez en commentaire au post du concours à la petite questionne (quel personnage du théâtre auriez-vous aimé être ? ) et rajoutez le nom de la personne que vous voudriez inviter au théâtre !

Nous : nous ferons un tirage au sort le 10 Mai pour sortir le nom des gagnants, nous vous informerons de la jolie nouvelle.

Le 17 Mai vous irez au Théâtre de la Porte Saint-Martin pour récupérer vos invitations à partir de 45 minutes avant la représentation au contrôle sur la liste de LA BIBLIOTHÈQUE ITALIENNE.

Et pour vous donner encore plus envie, de suite les informations sur le spectacle et l’auteur et ici l’entretien que nous avons eu le plaisir d’avoir avec la traductrice de l’oeuvre, Madame Mélinand Agathe.

L'oiseau vert, La Bibliothèaue italienne

Le spectacle :

L’Oiseau Vert de l’italien Carlo Gozzi, mise en scène de Laurent Pelly a été créé au Théâtre National de Toulouse en 2015.

Ici le teaser et la bande d’annonce du spectacle.

De la page du Théâtre :

Une fable de Carlo Gozzi
Traduction Agathe Mélinand
Mise en scène, décors et costumes Laurent Pelly

Avec  Pierre AussedatGeorges BigotSabine ZovighianEmmanuel Daumas,Nanou GarciaEddy LetexierRégis LuxOlivier AugrondMarilú Marini,Jeanne PiponnierAntoine RaffalliFabienne Rocaboy. Assistante à la mise en scène Sabrina Ahmed. Collaboration à la scénographie Camille Dugas. Lumières Michel Le Borgne. Son Joan CambonGéraldine Belin. Maquillages et coiffures Suzanne Pisteur. Accessoires Jean-Pierre BelinClaire Saint-Blancat.

Le spectacle. Dans une ville imaginaire, un roi revient de guerre après dix-huit ans, réjoui à la perspective de revoir sa femme et ses deux enfants. Il ne sait pas encore que durant son absence, la redoutable reine mère a pris soin de faire enterrer vivante l’épouse détestée sous l’évier des cuisines du palais. Quant aux fruits de leurs amours, des jumeaux : un garçon, une fille, elle les aura fait jeter dans le canal… La tranquillité de la méchante reine sera de courte durée car les bambins ont été sauvés par un couple de charcutiers (ignorant leurs origines princières). L’épouse, certes compressée dans le siphon des cuisines, vit toujours. Place aux sortilèges scéniques. Ce conte délirant au scénario échevelé est une pièce culte née dans la Venise du XVIIIe siècle. On y verra des pommes chanter, de l’eau danser, des statues parler, un prince métamorphosé en oiseau vert, et tout cela pour une satire sur les excès de la philosophie rationnelle et l’égoïsme des puissants! C’est qu’une pensée, vive, est en action. Fable mordante et féerique.
Production TNT – Théâtre national de Toulouse Coproduction MC2 – Grenoble, Théâtre national de Bretagne – Rennes Avec la participation pour la reprise du Pel–Mel  Groupe

L’auteur :

Carlo Gozzi, La Bibliothèque italienneÉcrivain et auteur de dramaturgie italien, Gozzi naît à Venezia (1720-1806). Frère de Gasparo, conservateur convaincu, il a contribué à fonder l’Accademia dei Granelleschi, en défense de « la langue littéraire italienne » pour une sauvegarde la tradition. Cible majeure de sa bataille fut Goldoni dont il repoussa les reformes du théâtre, le réalisme, l’esprit bourgeois et l’outils d’une langue comme dénoué de sa pureté. Au théâtre de Goldoni, strictement lié à la vie quotidienne, Gozzi voulut opposer un théâtre de fables, capable de donner une nouvelle vie aux masques de la Commedia dell’Arte. Il écrivit dix fables (Fiabe teatrali). Avec L’Oiseau Vert (1765), Gozzi retourna à la satire contre l’illuminisme. Ses fables ont reçu un très bon accueil près des romantiques allemands et français.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :