Francesca Mazza

La Bibliothèque Italienne - Francesca Mazza - Foto Dino Ignani

Photo de Dino Ignani

Francesca Mazza est née à Crémone (Italie). Elle a pris sa maîtrise avec la mention cum laude à la Faculté de Lettres et Philosophie, département Disciplines de l’Art, de la Musique et du Spectacle (DAMS) ; toujours à Bologne, en 1982, s’est diplômée à l’École de théâtre dirigée par Alessandra Galante Garrone.

De 1983 à 1995 a travaillée dans les spectacles de Leo Berardinis d’abord avec la Coopérative Nuova Scena de Bologne, puis à l’intérieur du Teatro di Leo duquel elle a été aussi fondatrice.

D’autres expériences significatives du point de vue artistique ont été les rencontres avec plusieurs metteurs en scène : Alfonso Santagata, le chilien Raul Ruiz, l’argentin Fernando “Pino” Solanas, Davide Iodice et Jacques Lassalle.

Dans les dernières années a participée à certains spectacles de la troupe Teatri di Vita dirigée par Andrea Adriatico, de la troupe FannyAlexander et de la compagnie Accademia degli Artefatti, dirigée par Fabrizio Arcuri.

Les productions principales plus récentes, auxquelles elle a participées, ont été :

En 2015 : « Sweet home Europa » de Davide Carnevali, mise en scène de Fabrizio Arcuri, produit par le Teatro di Roma

« Ritter Dene Voss » de Thomas Bernard, mise en scène de Pietro Babina, produit par ERT Emilia Romagna Teatri.

En 2016 : « Candide » de Mark Ravenhill, mise en scène de Fabrizio Arcuri produit par le Teatro di Roma.

Dans la dernière saison théâtrale, elle a été dans le cast de « Antigone » de Sofocle, mise en scène par Federico Tiezzi, produit par le Teatro di Roma.

En 2003 elle a été la protagoniste féminine du film de Andrea Adriatico «Il vento, di sera » qui a été présenté en première mondiale au Festival international du film de Berlin 2004.

Francesca Mazza a gagné le Prix UBU de la meilleure actrice dans un second rôle, dans la saison 2004/2005, pour son interprétation dans le spectacle AquaMarina.

En 2010 elle a gagné le Prix UBU de la meilleure actrice protagoniste pour son interprétation dans le spectacle « West » de la compagnie FannyAlexander et le Progetto Ravenhill de la troupe Accademia degli Artefatti.

Comme reconnaissance de l’activité artistique développée à côté de Leo De Berardinis, elle a reçu, avec les collègues de la troupe « Teatro di Leo », le Prix DAMS en mai 2004 et le Prix Viviani, conféré en 2006 par le Festival de Bénévent.

Elle a été enseignante d’art dramatique à l’École de théâtre de Bologne, dirigée par Alessandra Galante Garrone et du 2003 au 2017 a été directrice artistique de la saison théâtrale Sguardi du Théâtre « Biagi D’Antona » de Castelmaggiore (Bologne) et du Teatro Comunale de Argelato (Bologne).

Enregistrer

Enregistrer

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :